Articles

Cessez d’être trop gentil !

A la lecture de ce titre, vous vous êtes probablement dit que j’avais « pété une durite », pourquoi ? Tout simplement , car je vous dis souvent d’exploiter vos qualités et il se peut que la gentillesse soit votre qualité principale.

Alors, attention je vais peut-être vous paraître un peu violente mais j’ai constaté au cours de ma vie en observant mes amis, ma famille mon entourage que les plus gentils d’entre eux, avaient si mal géré leur gentillesse qu’ils étaient soit par la suite, devenus méchants, déprimés ou se sont faits bouffer par des personnes malintentionnés, vous savez ? Les fameux profiteurs !

Voici pourquoi dans cet article, je vous dis, je vous l’ordonne quasiment ( si vous le voulez  bien) de cesser d’être trop gentil.

 

 

Mais, avant ça être trop gentil qu’est-ce que c’est ? Selon moi c’est :

  • Dire oui à tout et à tout le monde
  • Faire passer les désirs des autres après les siens
  • Faire des choses qu’on n’a pas spécialement envie de faire uniquement par peur de décevoir
  • Se délaisser
  • Être attentionné avec les autres, mais ne jamais rien recevoir en retour
  • Éviter les conflits
  • Ne pas oser s’affirmer

Vous reconnaissez-vous dans certaines de ces caractéristiques ?

Si c’est le cas ne vous inquiétez pas , les choses peuvent encore changer et si vous avez lu cet article c’est bien parce qu’au fond vous en aviez conscience.

La personne trop gentille est celle du groupe d’amis sur laquelle on peut toujours compter qu’importe l’heure, dès qu’on a besoin d’un service parfois même ridicule on l’appelle et elle ne dit jamais non.
La personne trop gentille est serviable, bienveillante et loyale, mais attention quand celle-ci a besoin d’aide, étrangement personnes n’est là pour elle.

Pas forcément, me direz-vous, et c’est effectivement vrai, car être trop gentil peut être un défaut que lorsqu’on est entouré de personnes qui elles ne le sont pas du tout, mais qui voient dans en vous un moyen de combler certains de leurs intérêts, de se faciliter la vie et ce, même si cela veut dire profiter de vous.

Or, la gentillesse est une merveilleuse qualité, qu’il faut toutefois doser avec modération et surtout au contact de certaines personnes, j’ai d’ailleurs vu passer la citation suivante (dont l’auteur est inconnu) qui dit :

« Ce n’est pas une erreur d’être gentil mais l’erreur c’est de l’être avec certaines personnes » car votre gentillesse vous rendra malheureux que dans ce cas-ci.

En effet, connaissez-vous des personnes qui étaient à l’origine très gentilles, mais qui après avoir été pour la énième fois la « bonne poire » dont on se débarrasse quand elle ne veut plus accéder à ses demandes, ont fini par devenir méchantes, imbuvables, tristes et surtout méfiantes de tous ?

 

 

 

 

 

Vous le comprendrez bien, en soit encore une fois, ce n’est pas votre gentillesse qui risque de vous perdre un jour, mais le fait d’être plus gentil qu’affirmé.

Vous pouvez être d’une extrême gentillesse tout en étant  une personne « droite dans ses pompes » qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas et dire non quand vous n’êtes pas d’accord, non quand vous en avez assez ou quand vous n’en avez pas envie. En effet, le gros problème avec les personnes trop gentilles, c’est qu’elles n’osent pas dire non, car elles pensent à tord, que dire non signifie laisser tomber les gens, être méchant avec eux alors que NON !

Dire non quand vous en avez envie c’est vous respectez !

N’oubliez pas une chose : vous n’êtes pas à un niveau inférieur à celui des autres et vous ne leur devez souvent rien. Alors, cessez d’agir comme si c’était le cas et pensez à vous.

Cessez de penser qu’être si gentil vous amènera des amis, ce n’est pas le cas vous attirerez les profiteurs, ceux qui ne seront jamais là pour vous quand vous en aurez besoin , qui n’hésiteront pas à vous laisser tomber si vous leur dites non et qui oseront vous dire  » tu as changé » , oui , et alors ? Ce n’est pas plus mal !

Souvent, lorsqu’on manque de confiance en soi, d’estime de soi également, on oublie les besoins, les envies qui nous sont propres, on les met entre parenthèses pour se faire accepter. Or le revers de la médaille est souvent bien difficile, car il s’accompagne de regrets du style : « je n’aurai jamais dû, si j’avais su… ».

Alors mes amis,  avant de rendre cet énième service à cette personne qui vous sollicite sans cesse, demandez-vous si elle vous apprécie pour ce que vous êtes ou ce que vous faites pour elle, si elle viendrait vous aider si vous étiez dans le pétrin. Je ne dis pas que vous devez attendre des autres qu’ils en fassent autant que vous en faites pour eux, mais que le déséquilibre ne doit pas être trop important. Encore une chose, malgré ce que vous pouvez peut-être penser ce n’est pas en étant extrêmement gentil et serviable que les gens vous aimeront, mais c’est en étant vous-même, ainsi vous attirerez dans votre vie ceux qui VOUS apprécient vraiment !

Alors, cessez d’être gentil, soyez vous !